LA NOUVELLE ESCALE
 
chantiers navals MATIERES BRUTES

UN SOL COMME ORIGINE

Ce sol est le socle fondateur sur lequel repose les édifices. Il est un plan de travail oublié là, depuis dix ans. Il porte les signes de mécaniques, d'organisations, de principes de constructions spécifiques. Mais une partie des traces s’est envolée, une autre partie a été recouverte par la poussière et la végétation. Il faut donc comprendre ce processus de stratification dans le temps, pour pouvoir requalifier les traces et construire à partir d'elles. 

 

un sol artificiel
un sol griffé, tatoué (steppe, rails, platelages...)
un sol mouvant
un sol innondable
une prairie
un sol comme matériau du projet 

Sur ce site la mémoire des formes dialogue avec la trace des trajets. La multiplicité des matières et des matériaux rencontrés sur ce site: acier, rouille, béton, bois, sable, vase, herbes, vent, eau..., la diversité technique des constructions, la superposition et le mélange des couches successives, offrent une épaisseur et une palette indispensable à l'acte de construire. Chaque strate qui s'ajoute, se réfère au maillage précédent, il n'y pas ou peu de hasard. En mettant en perspective ce fait, la logique du sol et du lieu émergera peut-être.
 

traces du site

QUALITES DE LA FRICHE - L'ILE DANS LA VILLE - LE PROJET